Accueil / Jeux vidéo / [REVIEW] World of Final Fantasy

[REVIEW] World of Final Fantasy

Présentation

Je me suis longuement demandé « Comment décrire le jeu rapidement? », après cette longue réflexion, je suis arrivé à cette conclusion: World of Final Fantasy est un spin-off de Final Fantasy et de Pokemon GO. Et c’est finalement, la première phrase que j’ai prononcé lors de mon test au TGS.

Alors ce qui frappe avec ce titre avant tout, c’est son look, des personnages à la sauce Kawaii, un esprit très enfantin qui nous change un peu de ce qu’on retrouve dans les opus de Final Fantasy. Avantage avec ce type d’univers, c’est quasi impossible pour tout fan de F.F. de ne pas tomber raide dingue de ces petits personnages, tantôt pastel, tantôt ornés de perruques.

61rvcacjotl-_sl1000_Bien entendu les « mirages » (Nom donné aux petites créatures à capturer pour vous aider à combattre) ne sont pas exclus de cette univers et certains sont vraiment magnifiques.

Gameplay / L’histoire

Dans World of Final Fantasy vous incarnez Lann & Reynn, deux jumeaux souffrant d’amnésie, vous l’aurez compris, l’intrigue est de retrouver cette mémoire perdue. Pour ce faire, il vous faudra explorer un monde nommé « Le Grimoire » dans lequel tous les habitants sont en style « chibi ». Nos deux héros peuvent à leur gré passer d’une « forme » à l’autre, cette particularité influx sur la manière et les possibilités de combat (Mais la différence est trop faible à mon gout et au final ne change pas grand chose). Pour explorer le Grimoire, nos jumeaux pourront se faire aider de Mirages, il s’agit des ennemis capturés lors des combats. Ces mirages pourront évolué grâce à un « arbre de talents » et aussi évoluer pour des mirages plus « forts » (Typiquement du pokemon Go ici).

world-final-fantasy-sephirothL’énorme bonus à mon sens, est le fait de croiser un nombre très important de personnages emblématique de Final Fantasy.

Pour condenser un peu mes éloges, l’histoire souffre d’un manque de difficulté/variété. Il est possible de foncer droit devant dans le tas et de « torcher » le jeu, après c’est au joueur de prendre le temps et de varier un peu les combats et l’exploration. Le jeu peut être plié en 35/40 heures de jeu dans cet esprit de « C’EST TOUT DROIT !!!!!!! BANZAI !!! », pour m’a part en prenant le temps de visiter, parler aux NPC et me balader en long et en large dans ce monde, le temps de jeu est quasiment le double, compter un bon 70 heures.

 

Conclusion

Pour être totalement honnête, je suis passé totalement à côté de la promo de ce jeu, il aura fallu que dans un malentendu du à la barrière de la langue au Tokyo Game Show sur le stand « Square Enix », pour que je me retrouve devant ce jeu (alors que je souhaitais tester FF XV). Je découvre alors ce titre dans un démo/exploration du prologue. Et le résultat n’a pas trainé, ma curiosité a été piquée au vif. La raison ? Cet univers totalement WTF vis-à-vis de ce que j’ai déjà pu connaitre au sein des F.F., une excellente surprise qui après coup m’a marqué bien plus que F.F. XV.

C’est donc pour moi, un jeu surprise que je n’attendais pas du tout et quelle surprise de prendre autant de plaisir et d’être aussi addict à la capture de ces mirages. L’un des meilleurs titres de cette fin d’année. Le Cross-Save PS4/PS Vita est aussi très apprécié, pouvoir grâce au PSN Plus, reprendre sa partie de PS4 dans le bus via sa vita et reprendre du soir son avancé de la journée dans le salon, c’est vraiment agréable.

World of Final Fantasy

Gameplay - 92%
Scénario - 87%
Ambiance / Musique - 90%
Durée de vie - 84%
Amusement - 93%

89%

Très bon

Il faut avouer que je ne m'attendais pas du tout à prendre autant de plaisir et à autant apprécier ce titre. C'est pour l'une des surprises de cette fin d'année, World of Final Fantasy vient se caser dans mon TOP5 des sorties de fin d'année.

Acheter le jeu
User Rating: 4.3 ( 1 votes)

A propos de clust3r

En résumé: Jérémy "Clust3r" GHYS Pro : Administrateur système UNIX Localisation: Lille, FranceEn détails: Joueur depuis mes 8/10 ans, j'ai surtout écumé les LAN entre 2001 et 2008 sur Counter-Strike. Avant de revenir un joueur "plus général" et jouer à des jeux un peu plus variés et surtout, équilibrer un peu plus la balance entre PC et consoles.J'ai une petite manie avec les consoles collector du fait de mes nombreux aller/retour professionnels avec le Japon.

Laisser un commentaire

Send this to friend